GEJ10 Les païens sont en apparence favorisés par le Seigneur

Publié le par estaran


Chapitre 186


Les païens sont en apparence favorisés par le Seigneur
 


1: Ce conseil fut aussitôt suivi, et chacun reprit du pain et du vin, tandis que les Pharisiens présents disaient : << À présent, nous croyons pleinement que Tu es le Seigneur et le véritable Christ ! Car Toi seul, et nul autre sur toute cette terre, peux connaître ces secrets de la grande nature ! >>

2: Mes disciples dirent alors : << Seigneur et Maître, Tu as certes déjà montré aux hommes ici et là des choses semblables, mais, même à nous, Tu n'avais jamais expliqué en profondeur, et de telle manière, ces secrets de la nature, et nous sommes toujours étonnés de voir que Tu parles bien plus ouvertement avec les païens qu'avec des Juifs comme nous ! >>

3: Je dis : << Avez-vous donc encore la vue si courte que vous n'en compreniez pas la raison ? Depuis quand êtes-vous devenus des naturalistes nés ? Vous n'avez jamais cherché à comprendre tel ou tel phénomène, mais vous les laissiez passer comme ils étaient venus, et il vous était bien égal de savoir si c'est le loup qui dévorera la brebis, ou bien si un bélier courageux renversera le loup et lui donnera le coup de grâce ou le fera fuir honteusement.

4: Vous avez certes toujours suivi scrupuleusement la loi de Moïse, mais vous êtes rarement, voire presque jamais souciés des lois de la nature, aussi savais-Je bien de quoi Je devais vous instruire en premier lieu pour que vous soyez vraiment éclairés ; tout ce que vous aurez encore besoin de savoir, vous l'apprendrez peu à peu avec Moi selon les occasions.

5: Au début, beaucoup d'entre vous hésitaient et avaient peine à croire que J'étais davantage qu'un prophète. Mais, puisque vous voyez clairement à pré sent - bien que pas tous dans la même mesure - que Je suis le véritable Messie, le moment est venu de vous dévoiler et de vous expliquer à vous aussi beaucoup de choses du domaine de la nature terrestre ; quant à les comprendre en profondeur, vous n'y parviendrez pleinement que lorsque vous serez emplis de Mon esprit.

6: Mais alors, vous comprendrez aussi que, dans cette époque de profondes ténèbres, il n'est pas possible de répandre de telles explications, surtout parmi les Juifs, qui, jusqu'à présent, n'ont encore aucune compréhension - surtout du sens du premier livre de Moïse -, car le voile de Moïse recouvre encore leur vision intérieure.

7: C'est pourquoi vous en aurez assez fait quand vous aurez éveillé vos frères à la foi en Moi ; car Mon esprit saura bien faire en eux tout ce qu'il leur faudra de plus.

8: Mais les Romains connaissent les choses de la nature, où ils beaucoup observé et beaucoup appris. Il faut donc leur expliquer ces sortes de phénomènes, et bien

d'autres qui sont du domaine de la nature, car ils les comprennent et y voient plus clair que vous. C’est pourquoi Je vous dis encore que, pour l'essentiel, la lumière sera bientôt reprise aux Juifs obstinés pour être donnée en abondance aux païens. >>

9. Un disciple de Jean dit alors : << Seigneur et Maître, ces paroles de Ta sainte bouche ne peuvent guère nous réjouir, nous qui sommes Juifs ; car, selon l'Écriture, nous sommes pourtant le peuple élu de Dieu, et Toi-même, Tu es né parmi nous. Et s'il faut à présent que les païens nous soient préférés et que nous soyons dispersés parmi tous les peuples de la terre, sans plus posséder ni terre ni maison, il ne restera sans doute pas grand-chose des descendants de David ! >>


Publié dans DES HOMMES DE CE MONDE

Commenter cet article